Cette année le Père Noël a déposé dans ma vie un drôle de cadeau, à savoir une fracture du poignet gauche. Mauvaise chute, fracture déplacée, nuit du 24 décembre aux urgences. Dans cette tribulation quelques grâces – comme toujours – à signaler. Personne à l’hôpital quand nous arrivons, prise en charge immédiate, personnel adorable. Je passerai sur l’opération, la douleur intense dans les heures qui ont suivies, l’épuisement physique et psychologique, les soins tous les deux jours et la rééducation. Et la nouvelle année au fond du lit, entre Netflix et médicaments. Si je me permets de vous partager cet instant de vie, c’est parce que cet accident se produit, d’une part, au moment des belles résolutions annuelles et d’autre part au début de la Formation Blogueur Pro que je viens de commencer. (Certains comprendront ce que je veux dire …). Or, je suis tellement épuisée qu’il m’est impossible de travailler sur mon Blog veillesurmoncoeur.com depuis maintenant 15 jours. Envolée ma belle résolution d’être concentrée, pleine d’énergie, motivée et fidèle à mon engagement. Ajoutez l’once de culpabilité traditionnelle quand nous nous sentons incompétents, que nous avons beaucoup misé sur un projet, quel qu’il soit, et que rien ne se passe comme prévu …

Mais cette expérience que je traverse arrive merveilleusement pour nourrir un article sur ‘Les bonnes résolutions’. Proposition d’Olivier Roland sur laquelle je tombe – tiens, une autre idée de chute … – par miracle in extremis puisque je n’ai plus que quelques heures devant moi pour l’écrire. Aussi me voilà, moi, ma fracture, ma fatigue et ma belle résolution. Pour vous servir.

Je suis Logothérapeute (de « Logos », le Verbe créateur de la Vie) depuis près d’une dizaine d’années maintenant. Et bien sûr, je me suis mise ‘en travail’ – ah ! ces accouchements douloureux de Soi-même …

J’ai tiré de cette épreuve la substantifique moelle qui m’était nécessaire et me permet aujourd’hui de tenir mes résolutions, d’être plus forte et plus clairvoyante. Je garde de cette difficulté le cadeau qui m’est offert. Oui. Vous avez bien lu, cadeau. Il est, sous son déguisement, la meilleure ‘astuce’ (du latin astucia, qui signifie ‘ruse‘), oui, une très belle ‘ruse’ de la Vie pour me faire passer le message que je devais entendre. D’abord cesser de me faire du mal, de me culpabiliser et surtout accepter que la Vie n’est pas là pour être contrôlée mais pour être vécue. Ce qui se met en-travers de nos routes et de nos bonnes ‘résolutions’ est un ‘Présent’. Présent pour Soi, présent à Soi, présent de l’Ici et Maintenant.

Mon astuce pour ‘tenir mes – toujours bonnes – résolutions’ ? Travaillez la souplesse, celle du coeur sans doute plus que celle du mental, souvent trop inflexible. Acceptez les impondérables : soit ils vous renforcent et vous savez que vous devez persévérer, soit ils vous freinent ou même vous immobilisent parce que le chemin choisi n’est pas le meilleur pour vous. Faites-vous confiance. Tant que vous êtes vivant, rien n’est irrémédiable. Respectez votre rythme qui ne devrait être imposé par personne. Cela prend du temps pour un enfant d’apprendre à marcher. Et vous n’auriez pas l’idée de l’insulter quand il tombe. Vous SAVEZ qu’il pourra le faire. C’est la PUISSANCE DE LA VIE.

Notez que cet article participe à l’événement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du Blog d’Olivier Roland « Devenez meilleur » que j’apprécie. Il est plein de ces « astuces », justement, qui peuvent nous soutenir. Allez voir https://devenez-meilleur.co/la-joie-de-la-resolution-de-problemes/‘Les problèmes ne sont pas là pour vous terrasser. Ils sont là pour vous aider à évoluer’.

Et souvenez-vous, ce qui est merveilleux, c’est que demain, nul ne peut le connaître !

 

PS.  Tapé d’une seule main s’il-vous-plaît !