Contrairement aux idées reçues, “Etre zen” au quotidien ne signifie pas m’ inscrire dans un Dojo,  méditer pendant des heures assise face à un mur dans une absorption totale.  Si vous le voulez bien, nous laisserons cette haute pratique à tous ceux qui en font un choix de vie. Cela étant, cette pratique étant basée sur “La Présence” à soi-même, rien ne m’ empêche d’en prendre la ‘substantifique moelle’ qu’elle représente.

La toute première habitude que j’ai prise dans mon quotidien, je l’utilise dès le réveil. Quand j’ouvre les yeux et que mes rêves s’achèvent, je me relie à ma respiration. J’éprouve la même gratitude que celui qui revient à la vie après une longue traversée. Je ressens avec plaisir l’air qui va et vient dans mes poumons. Je fixe mon attention sur mon corps, chacun de mes membres, des pieds jusqu’à la tête. Je prépare déjà les rendez-vous de la journée avec mes patients, mes amis ou mon banquier … Je me centre dans mon coeur pour y recevoir toute l’aide dont je vais avoir besoin et le discernement nécessaire à ma pratique. Et si des rendez-vous un peu difficiles se profilent à l’horizon, je me rappelle que tout concourt toujours à mon Bien.

La deuxième habitude à laquelle je me suis attachée tout au long de ma journée, est de revenir régulièrement à cet état de Présence. Pour cela, c’est très simple, il me suffit de trois profondes respirations. Mon corps, d’une très grande intelligence, est mon meilleur allié. J’ai appris à l’utiliser et à toujours lui faire confiance car il ne me ment jamais. Contrairement à mon mental qui tourne en boucle (nous fabriquons pas moins de 60 000 pensées par jour …), mon  corps sait avec précision ce dont j’ai  besoin au moment présent. Avant une réunion, une rencontre stressante pour moi – ou amoureuse peut-être … –  je me prépare toujours. Je trouve un endroit discret,  je ferme les yeux, et je respire profondément.

Enfin, la troisième habitude à laquelle je tiens particulièrement est de poser des intentions précises, tant pour la journée, que pour la semaine, le mois, et même l’année à venir. Cette habitude m’aide à rester centrée sur mes objectifs afin de ne pas me perdre en chemin. Bien sûr, il y aura quelques déviations possibles – voire nécessaires -. Ma pratique zen de la Présence au quotidien est donc un atout supplémentaire pour accueillir l’imprévu avec sagesse et souplesse.

A cet effet, je ne voyage jamais seule. J’utilise les boussoles d’autres voyageurs dont Olivier Roland fait partie et qui est également une source d’inspiration.  C’est pourquoi j’ai décidé que cet Article participerait à l’événement “3 habitudes indispensables  pour être zen au quotidien“. Je tiens à citer notamment les 10 habitudes zen qu’il a lui aussi développées :  https://habitudes-zen.net/2017/10-habitudes-zen-a-prendre-au-quotidien/

Enfin, avec tous ces bons conseils, n’oubliez pas que la Vie est aussi là pour être vécue. Qu’elle a du Sens (c’est d’ailleurs la spécificité que j’ai choisie d’approfondir avec mes Patients, le Logos représentant la Vérité éclairée de la Parole créatrice, d’où est tiré le nom de Logothérapeute). La pratique zen nourrira votre confiance en vous qui passe par la Conscience que la Vie vous porte si vous la laissez faire.

Laissez-moi vous partager cette belle histoire pleine de sagesse, tirée du très beau livre ‘Boire la lune et chevaucher les nuages‘ de Federico Dainin Joko Sensei

“Un jour je demandai à mon Maître : “QUE DOIS-JE FAIRE POUR ETRE HEUREUX ?”, Sensai me répondit : “Ramasse les feuilles d’automne puis laisse le vent les emporter“. Alors je suis allé chercher un râteau. “Dois-je les ramasser dans le sens du vent pour n’en perdre aucune ?”. Sensei s’assit en zazen et ajouta : “Tu dois les ramasser assis. Assis, tu dois les laisser s’envoler avec le vent d’automne … Je m’assis alors pour ramasser  les feuilles et les laisser s’envoler avec le vent d’automne”.

Je vous souhaite le meilleur,

 

PARTAGEZ CE QUE VOUS AIMEZ
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •